Que savoir sur les dangers du CBD ?

31 mars 2023

Le cannabidiol, plus connu sous l’appellation de CBD, est l’un des nombreux cannabinoïdes contenus dans la plante du chanvre. C’est une molécule très utilisée dans plusieurs domaines notamment la médecine, le cosmétique… en raison de ses diverses propriétés. Toutefois, le CBD est souvent assimilé à la drogue du fait de la présence du THC parmi ses composants. Dès lors, on pourrait se demander quels sont les dangers liés à cette molécule ?

La psychoactivité 

Il faut entendre par agent psychoactif, une substance chimique destinée à influer l’activité nerveuse et l’esprit du consommateur d’un produit médical ou alimentaire, notamment sa conscience, son humeur ainsi que sa perception. Pour en savoir plus, cliquez sur https://cbdbicyclette.fr/collections/fleurs-cbd. Cela ne sous-entend toutefois aucune dangerosité ni aucun risque.

En parallèle : Les maladies rares : symptômes, diagnostics et traitements disponibles ?

En ce qui concerne le cannabidiol ou CBD, la psychoactivité peut avoir lieu à partir du moment où il influe sur certaines molécules du système cérébral. Mais contrairement à ce que pense le commun des mortels, ce cannabinoïde n’impacte en rien la perception du consommateur, encore moins son état de conscience. 

En dépit de la présence du THC, en petite quantité d’ailleurs, le CBD ne possède aucun effet euphorisant ou planant, particulièrement connu pour celui-ci.

A découvrir également : Les alternatives légales à l'ashwagandha en France

Parler donc d’agent psychoactif relatif au CBD, comme le pensent plusieurs personnes, est totalement absurde. Même si cela semble réel, il s’agirait d’effets d’apaisement et de somnolence comme ceux du café. C’est dire que le cannabidiol n’est nullement dangereux s’il est consommé dans les bonnes conditions.

Cependant, selon une étude de 2016 publiée par le journal "Cannabis and Cannabinoid Research", cette molécule peut présenter des effets psychoactifs, mais la probabilité en est très faible. 

En effet, une fois consommé par ingestion, le CBD pourrait être transformé par l’estomac en agent psychoactif comme le THC. Même dans ce cas, il n’y a aucun risque si ce n’est la somnolence qui peut même être évitée grâce à la consommation par voie sublinguale.

La toxicité 

On dit qu’une substance est toxique lorsqu’elle produit sur l’organisme des effets nocifs. Ainsi, considérer le cannabidiol comme toxique suppose que tous ses dérivés (huile, crème, vapotage, infusion...) sont dangereux pour les consommateurs. Cela peut s’avérer évident si ces produits sont consommés sans respect des indications. 

Autrement dit, le CBD peut être dangereux ou toxique en cas d’abus de consommation ou en cas de surdosage. C’est justement pour cette raison qu’il est recommandé de toujours vérifier les doses avant toute consommation de CBD, quelle que soit la forme ou le mode choisi. L’autre cas où le cannabidiol pourrait être considéré comme toxique est son interaction avec certains médicaments ou produits de traitement. 

En effet, il peut agir sur leur action et compromettre leur efficacité. Mais cela ne fait pas de lui une substance toxique en réalité. Ces traitements sont entre autres les contraceptifs oraux, les antidépresseurs, les anticoagulants, les antalgiques, etc. Pour se prémunir de ces situations, il est impératif de prendre l’avis d’un professionnel de santé avant la prise du CBD.

 

Copyright 2024. Tous Droits Réservés